Jean-Luc Mélenchon condamné pour injure publique et diffamation envers Radio France

Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 3 janvier 2022. (Maxppp)

Le candidat à l’élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon a été condamné ce mardi pour ses insultes visant des journalistes de franceinfo.

Jean-Luc Mélenchon a été condamné ce mardi pour injure publique et diffamation pour avoir traité des journalistes de franceinfo d’« abrutis » et de « menteurs » suite à une enquête de la cellule investigation de Radio France sur sa campagne présidentielle de 2017.

Le chef de file de la France insoumise et candidat à la présidentielle d’avril prochain a été condamné à une amende de 500 euros avec sursis et devra également verser 3000 euros de dommages et intérêts à Radio France.

L’avocate de Jean-Luc Mélenchon, Me Mathieu Davy, a annoncé qu’il allait faire appel de cette décision et s’est « étonné d’une décision aussi sévère compte tenu de la liberté d’expression dont doit bénéficier un homme politique, un chef de parti, sur ses comptes de campagne », à Ouest France.