Jérôme Rodrigues affirme avoir perdu l’usage de son œil. «Macron tu vas le payer ! Je te lâcherai pas !».

(capture écran Facebook)

Jérôme Rodrigues, l’une des figures des Gilets jaunes, affirme avoir perdu l’usage de son œil. L’homme avait été gravement blessé lors de la manifestation du 26 janvier dernier à Paris.


« Verdict : j’ai perdu mon œil » écrit Jérôme Rodrigues sur Facebook. Trois semaines après sa grave blessure durant l’acte l’acte XI, l’homme âgé de 39 ans a annoncé ce mercredi matin qu’il avait perdu l’usage de son œil gauche.

« Le seul espoir qu’il me reste est de pouvoir le garder, même inactif, pour des raisons esthétiques. Et aussi parce qu’un œil de verre peut être douloureux » a-t-il détaillé au journal Le Parisien. Une infection de son œil droit provoquerait l’opération chirurgical, notamment pour préserver l’oeil gauche.

« Macron tu vas le payer ! »

« Macron tu vas le payer ! Je te lâcherais pas ! » a ajouté M. Rodrigues à son message sur Facebook, annonçant également ce mercredi sa présence lors de l’acte XIV samedi prochain.

Un message sur le réseau social modifié dans l’après-midi : « MACRON La justice te la feras payer ! Pour moi et tout les autres blessés ! Je lâcherais pas ! »

(capture écran Facebook)

Une enquête en cours

L’enquête de l’IGPN est toujours en cours et doit permettre de déterminer l’origine exacte de la blessure de Jérôme Rodrigues. Le projectile qui l’a blessé vient-il de la grenade de désencerclement, comme cela a été avancé par Laurent Nunez, ou d’un tir de Lanceur de balles de défense (LBD 40) comme l’affirme la victime et son avocat ? Les investigations devront le dire.