La France va intégrer l’antisionisme à sa définition juridique de l’antisémitisme.


Emmanuel Macron (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

« La France, qui l’a endossée en décembre avec ses partenaires européens, mettra en oeuvre la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah » a déclaré Emmanuel Macron lors du dîner du Crif ce mercredi. Cette définition intègre l’antisionisme.

Dans son discours prononcé lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) à Paris, le président de la République a annoncé que la France allait appliquer une définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme.

« L’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme » a déclaré Emmanuel Macron. De son côté, le Premier ministre israëlien Benjamin Netanyahu a dit son « estime » pour cette décision.