La première demande de remise en liberté de Patrick Balkany acceptée par les juges


Patrick Balkany le 13 mai 2019 au tribunal de Grande Instance de Paris. (© Julien Mattia / Le Pictorium/MAXPPP)

Le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany, a déposé deux demandes de mise en liberté pour chacune de ses condamnations. La première a été acceptée par la justice.

Incarcéré depuis six semaines, Patrick Balkany a reçu une première réponse positive concernant ses deux demandes de remises en liberté. Les juges ont en effet accepté sa première demande, la jugeant fondée. Le maire de Levallois-Perret reste toutefois en prison vis à vis de sa condamnation pour blanchiment.

La cour d’appel de Paris a accordé la mise en liberté avec placement sous contrôle judiciaire sous réserve du paiement d’une caution de 500 000 euros précise Le Parisien.

Patrick Balkany a été condamné à 4 ans de prison avec mandat de dépôt, pour fraude fiscale, le 13 septembre dernier, ainsi qu’à 5 ans de prison de nouveau avec mandat de dépôt, le 18 octobre, pour blanchiment aggravé.

Aucune date fixée concernant la seconde demande

Les juges doivent encore donner leur décision concernant la seconde demande de libération de l’élu. Aucune date d’audience n’a été fixée pour l’heure concernant cette autre requête.


Le maire de Levallois-Perret avait indiqué la semaine dernière que ses demandes étaient motivées par son « âge » et son « état de santé », évoquant entre autres son opération « d’une tumeur dans le dos » et des fragilités cardiaques. Il a également expliqué qu’il souffrait « énormément ».