Les vols et les violences en forte hausse à Paris


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Les derniers chiffres des crimes et des délits dans la capitale montrent une forte augmentation des vols et des violences. Plus de 35 000 agressions ont été recensées à Paris depuis le début de l’année, soit une hausse de 9%. Dans le même temps, les atteintes aux biens ont bondi de plus de 13%.

Comme tous les mois, le préfet de police Didier Lallement a transmis aux maires d’arrondissement de la capitale le bilan chiffré des crimes et délits, ainsi que la synthèse des principaux chiffres de la main courante informatisée des commissariats.

Des résultats qui montent une progression inquiétante des agressions mais également des atteintes aux biens comme le rapporte Le Figaro.

Les violences en hausse de 70% dans le 4e arrondissement

L’insécurité a progressé à Paris. À commencer par les atteintes volontaires à l’intégrité physique qui ont grimpé de 9%, avec plus de 35 000 faits relevés depuis le 1er janvier. Il s’agit de violences non crapuleuses, c’est à dire qui n’ont pas entraîné de vols ou d’autres délits mais également les « crapuleuse », dans le but de voler donc.

Ces types de violences ont explosé dans le 4e arrondissement en seulement neuf mois. 70% de faits en plus ont été relevés, comparé à la même période en 2018, soit 487 délits contre 285 l’an passé. La progression est également très nette dans le 1er arrondissement avec une hausse de plus de 40%.


Ce type d’agressions crapuleuses est toutefois en léger recul dans quatre arrondissements : le 5e, le 8e, le 13e ainsi que dans le 15e. Des baisses de de 0,2 à 4%.

Les atteintes aux biens grimpent de 27% et 31% dans le 2e et le 4e arrondissements

A l’inverse, les atteintes aux biens n’ont régressé dans aucun arrondissement depuis janvier. L’augmentation est de 13% à Paris, de 159 000 à plus de 180 000 faits, soit une moyenne de 650 délits constatés par jour. Des statistiques édifiantes.

Les hausses les plus fortes se trouvent dans le 2e et le 4e arrondissement (+27% et +31%). Dans le même temps, les vols de deux-roues ont progressé de 17,1%.

Les cambriolages continuent à augmenter

Autre augmentation : les cambriolages. Ils sont en hausse de 7,2% en 2019. Les hausses sont considérables dans le 16e (+21%), dans le 8e (+35,3%), dans le 12e (42,5%) ainsi que dans le 18e (47,1%). Des chiffres là encore, vertigineux.

Plusieurs arrondissements ont toutefois relevé des baisses des vols par effraction, dans le 14e et le 19e (-25,9%) ainsi que dans le 20e (14%).

Les vols à mains armées en régression

Plusieurs catégories de délits ont néanmoins baissé depuis le 1er janvier. Les vols à mains armées sont en chute de 15,3%, tout comme les vols de voiture (-7,8%). Ce n’est pas le cas des rixes sur la voie publique qui ont progressé de 8,3%, avec plus de 2500 faits relevés.

En parallèle, le nombre d’interventions des policiers ont chuté de 7,8% depuis janvier, de 47 000 sur la même période en 2018 à 51 000 cette année.