Lille : Un scootériste tué par un chauffard en fuite, un mineur de 17 ans et son père interpellés

Illustration. (Alexandre Marchi/PhotoPQR/Maxppp)

Un homme de 31 ans qui circulait à scooter a été mortellement percuté à Lille (Nord) par un automobiliste, dans la nuit de lundi à mardi. Le conducteur a pris la fuite puis a abandonné sa voiture de location. Un adolescent de 17 ans, soupçonné d’être le chauffard, et son père, ont été interpellés et placés en garde à vue quelques heures plus tard.

C’est une patrouille de police qui a découvert la victime vers 3 heures du matin, gisant inconsciente dans la rue de Turenne, au niveau de la place Leroux-de-Fauquemont à Lille, dans le quartier Vauban-Esquermes. Cet homme âgé de 31 ans était en arrêt cardio-respiratoire. Il est décédé malgré l’intervention rapide des sapeurs-pompiers et du SAMU. Le défunt était marié et père de deux enfants.

Son scooter accidenté se trouvait à proximité. Les policiers ont procédé à des constatations sur place et notamment sur le deux-roues. A quelques centaines de mètres du lieu du drame, les forces de l’ordre ont retrouvé une voiture vide de tout occupant, une Audi A1 de location indique une source proche de l’enquête.

L’adolescent serait passé aux aveux

Les policiers ont orienté leurs recherches sur ce véhicule qui semblait être celui du chauffard en fuite. Ce mardi en fin de journée, les enquêteurs se sont rendus au domicile de l’homme qui l’avait loué. Il a été interpellé, tout comme son fils de 17 ans qui aurait tenté de prendre la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre. Les deux suspects ont été placés en garde à vue au commissariat de Lille pour être interrogés.

« L’adolescent est déjà connu des services de police pour conduite sans permis », expose cette même source. Selon nos informations, il serait passé rapidement aux aveux lors de ses premières auditions, reconnaissant que c’est lui qui a renversé le trentenaire à deux-roues, involontairement, avant d’abandonner la voiture qui avait été louée par son père. La suite des investigations devra confirmer cette version des faits et s’assurer que le mineur ne se « sacrifie » pas pour couvrir les responsabilités d’une autre personne.

Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins : si vous avez assisté à cet accident ou disposez d’informations, contactez les policiers de la brigade accident de la Madeleine au 03 28 38 82 38 ou au 03 28 38 16 10.