Une policière attaquée au couteau à La Chapelle-sur-Erdre : l’assaillant neutralisé par balle est décédé


Plus de 200 gendarmes ont été déployés pour retrouver l'assaillant. (photo gendarmerie nationale)

Une policière municipale a été poignardée et grièvement blessée ce vendredi matin, dans les locaux de la police municipale de La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes (Loire-Atlantique). L’assaillant a été interpellé après avoir ouvert le feu sur les gendarmes. Il est décédé peu après. Les jours de la victime ne sont plus en danger.

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivis.

16h00. « La policière municipale a été courageuse, a su se protéger avec les moyens qu’elle avait. Et malgré ses blessures importants, va survivre et c’est une très bonne chose », a déclaré Gérald Darmanin lors d’un point presse. Le ministre de l’Intérieur a confirmé que l’assaillant était « un Français né en France » âgé « d’une quarantaine d’années », « connu des services de police et qui sortait de prison ». Il avait été « placé dans un appartement suivi par une association pour un suivi sanitaire » en lien avec sa santé mentale, a-t-il ajouté.

Gérald Darmanin a également salué « la réactivité des gendarmes ». Près de « 250 gendarmes ont été déployés, notamment des antennes locales du GIGN », a rappelé le ministre. Quant à l’assaillant qui a « agressé sauvagement au couteau » la victime, il « souhaitait manifestement agresser des gendarmes » après avoir été « délogé » par les militaires, à proximité de la caserne de gendarmerie. Le mis en cause aurait « tiré avec l’arme qu’il avait volée à la policière ». Le ministre de l’Intérieur a également précisé que la policière grièvement blessée allait survivre.

14h55. L’assaillant, Ndiaga Dieye, avait été écroué en mars 2013 pour des faits de vol à main armée en récidive et séquestration, commis sur la commune d’Arleux (Nord), selon nos informations. Quelques mois plus tard, en septembre, il avait tenté de s’évader, blessant des agents. Suite à cette tentative d’évasion, il avait de nouveau été condamné. Cet homme de 39 ans a été remis en liberté le 22 mars dernier et faisait l’objet d’un suivi socio-judiciaire, notamment pour des soins en lien avec son état de santé mentale. Sa radicalisation avait été détectée en prison, tout comme ses troubles schizophréniques.

14h32. L’assaillant est décédé des suites de ses blessures.

14h15. Une vidéo amateur où l’on entend les échanges de coups de feu entre les gendarmes et l’assaillant a été diffusée sur les réseaux sociaux.

14h11. L’auteur de l’attaque est sorti de prison « il y a quelques mois » indique BFMTV. Il est de nationalité française. Sa radicalisation avait été repérée durant son séjour en détention, ainsi que sa « pratique rigoriste de l’islam ». Cet homme est également connu pour sa schizophrénie selon des sources concordantes.

13h53. L’assaillant est déjà connu des services de police. Âgé de 39 ans, il est également inscrit au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) précise Le Parisien. L’homme a été grièvement blessé par balle au moment de son interpellation.

13h45. « Les Gendarmes ont neutralisé l’individu suspecté de l’agression au couteau de la policière municipale de la Chapelle-sur-Erdre », réagit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. « Merci à eux et pensées pour les gendarmes blessés lors de cette interpellation ».

13h24. L’assaillant a été interpellé à proximité de la gendarmerie de La Chapelle-sur-Erdre. Il a ouvert le feu sur les gendarmes lorsqu’il s’est retrouvé face à eux. Deux militaires sont blessés, à la main et au bras, leur pronostic vital n’est pas engagé.

13h02. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se rend sur place.

12h50. 50 gendarmes du GIGN national de Satory, basé à Versailles (Yvelines), ont été envoyés sur place, pour renforcer les 15 gendarmes de l’antenne du GIGN de Nantes. Au total, plus de 200 gendarmes sont actuellement déployés pour retrouver l’assaillant.

12h39. L’assaillant a pénétré dans les locaux de police pour attaquer la policière municipale. Il a pris la fuite en voiture. Son véhicule a été retrouvé accidenté non loin du lieu des faits.

12h28. « La personne recherchée est dangereuse et armée. Tous les établissements scolaires sont fermés, les enfants sont mis en sécurité par précaution. Nous demandons aux habitants de rester chez eux », précise la mairie de La Chapelle-sur-Erdre à LCI.

12h15. L’assaillant s’est emparé de l’arme de service de la policière municipale qu’il a attaquée indique BFMTV. Il a pris la fuite avec, sans en faire usage. Une centaine de gendarmes et deux hélicoptères ont été déployés pour retrouver l’auteur.

11h45. Attaque au couteau dans les locaux de la police municipale de La Chapelle-sur-Erdre, vers 10 heures. Un homme a poignardé une policière municipale à plusieurs reprises selon nos informations. La victime a été évacuée à l’hôpital dans un état grave, en état d’urgence absolue, ses jours seraient en danger.

Un important dispositif de recherche a été mis en place pour retrouver l’agresseur qui est en fuite. Les hommes du groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), notamment de l’antenne de Nantes, sont arrivés sur place.

Pour l’heure, on ne connait pas les circonstances de cette violente attaque ni les motivations de l’auteur, activement recherché.