Lyon : Agressé et frappé dans le métro, un policier hors service sort son arme


Illustration. (photo NCY/PhotoPQR/Maxppp)

Agressé dans le métro lyonnais par plusieurs individus, un policier hors service a sorti son arme pour se défendre. Un homme vient d’être jugé pour ces faits, il dort désormais en prison.


C’est un jeune majeur déjà bien connu de la justice qui a été jugé par le tribunal pour enfants à Lyon ce lundi. Ayoub Bouras a tout juste 18 ans. Ce ressortissant tunisien vit en France depuis 4 ans explique Le Progrès. Il faisait déjà l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) avant même son procès.

Le 12 janvier dernier, il a violemment agressé un homme. Tout s’est passé à la station de métro Monplaisir-Lumière sur la ligne D. L’auteur se trouvait avec deux autres individus lorsqu’il a collé une mère de famille avec sa poussette. Cette dernière était accompagnée de son frère, policier en civil.

Le fonctionnaire a rapidement remarqué le comportement de cet homme et lui a demandé de bien vouloir reculer. Le ton est monté et l’agresseur a craché sur la victime avant de la frapper au visage et la pousser hors de la rame. Le fonctionnaire a alors été encerclé tandis que le mis en cause a exhibé un couteau.

Pour mettre fin à cette situation, le policier a donné un coup de pied à son agresseur avant de sortir son arme de service et mettre son brassard Police.


18 mois de prison

Jugé ce lundi au tribunal correctionnel, Ayoub Bouras a écopé de 18 mois de prison ainsi qu’à une interdiction du territoire français (ITF). Un mandat de dépôt a été délivré, le jeune tunisien a été conduit en prison. Le parquet avait requis une peine de 12 mois de prison ferme.