Lyon : Il invective une patrouille Sentinelle et se fait interpeller pour apologie du terrorisme


Illustration © Actu17

En pleine alerte pour deux colis suspects en gare, les militaires avaient été pris à partie par le quadragénaire.

Dimanche, les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) de Lyon, dans le Rhône, ont interpellé un homme d’une quarantaine d’années pour « apologie du terrorisme ».

Un peu plus tôt, alors qu’une partie de la gare Lyon-Part-Dieu était évacuée à cause d’un colis suspect, le mis en cause avait invectivé des militaires de l’opération Sentinelle.

Apologie du terrorisme

Le quadragénaire, aux 17 antécédents judiciaires, avait manifesté bruyamment le souhait que les colis explosent, tout en faisant l’apologie du terrorisme.

Lors de sa garde à vue, il a affirmé aux policiers ne pas avoir souvenir des faits qui lui sont reprochés, relate Le Progrès. Il doit être déféré au parquet ce mardi.