Maintien de l’ordre : Gérald Darmanin annonce une nouvelle grenade de désencerclement et une utilisation différente du LBD


Un policier à Paris le 16 mars 2019. (Illustration/Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock)

En déplacement à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) ce vendredi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé des modifications concernant les missions de maintien de l’ordre.

A la veille d’une nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes, Gérald Darmanin a présenté les grandes lignes du nouveau schéma national de maintien de l’Ordre (SNMO). Une nouvelle grenade de désencerclement (GMD) va faire son apparition dans les rangs des forces de l’ordre, « un nouveau modèle offrant moins de projection en hauteur », a détaillé le ministre de l’Intérieur en déplacement à Vélizy-Villacoublay.

« La grenade GMD sera retirée des services suivant les recommandations du DGPN (Direction générale de la Police nationale) et du DGGN (Direction Générale Gendarmerie Nationale) et sera remplacée dès demain par un nouveau modèle offrant moins de projection en hauteur », a-t-il annoncé.

Un usage du LBD « obligatoirement assorti d’un superviseur »

En outre, Gérald Darmanin a précisé que « l’usage du LBD (lanceurs de balles de défense, ndlr) sera dès demain encadré, obligatoirement assorti d’un superviseur pour mieux évaluer la situation d’ensemble et désigner l’objectif ».

Le locataire de la place Beauvau, qui s’exprimait lors de la cérémonie d’installation officielle de la nouvelle chef des CRS Pascale Regnault-Dubois, a dans le même temps assuré que ces nouvelles dispositions seront mise en œuvre « sans mettre en danger en aucune manière les forces de l’ordre, sans les priver de leur moyens dans l’exercice de leur mission difficile et de leur protection légitime ».