Marseille : 21 personnes interpellées pour un trafic de stups qui générait 20 000 € par jour


Illustration © Actu17

Le vaste coup de filet a été opéré par la Police Judiciaire dans une cité des quartiers Nord de Marseille.

Ce lundi, les policiers de l’antenne marseillaise de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) ont interpellé 21 personnes soupçonnées d’avoir pris part à un vaste trafic de stupéfiants au sein de la cité La Busserine, dans le 14ème arrondissement de Marseille.

20 000 euros par jour

Guetteurs, « charbonneurs », gérants, superviseurs… Toute la chaîne du trafic a été démantelée par les enquêteurs qui ont passé les huit derniers mois à les surveiller tous azimuts.

Les policiers ont saisi 23 000 euros en espèces, de la résine de cannabis, de la cocaïne et six armes, révèle La Provence.

Des documents saisis, permettant la comptabilité du trafic, indiquent que le « plan stups » générait jusqu’à 20 000 euros de chiffre d’affaire quotidiennement. Les mis en cause ont été placés en garde à vue et devaient être déférés au parquet aujourd’hui et demain.


Une cité devenue tristement célèbre

 

La cité de la Busserine a fait parler d’elle en mai 2018, lorsqu’un commando y avait déboulé lourdement armé. De nombreuses rafales de Kalachnikov avaient été tirées et un équipage de la BAC avait été mis en joue. Le tout filmé par des riverains sous le choc.

Le 12 juin dernier, la brigade criminelle de la Police Judiciaire de Marseille a interpellé quatre individus suspectés d’avoir fait partie de ce commando. Deux d’entre eux, âgé de 27 ans, ont été mis en examen et écroués, relate le quotidien régional.