Meurthe-et-Moselle : 2 faux policiers interpellés après l’agression d’un octogénaire.


Illustration. (Shutterstock)

Les deux agresseurs n’avaient pas hésité à ligoter et utiliser un « Taser » sur leur victime.

Jeudi, deux malfaiteurs ont été mis en examen et placés en détention provisoire, selon le Parquet de Nancy. La justice leur reproche d’avoir commis une très violente agression au domicile d’un octogénaire, le 20 décembre dernier. La Police Judiciaire de Nancy est parvenue à identifier et interpeller les deux suspects âgés de 34 et 42 ans.

Deux faux-policiers

Les deux mis en cause s’étaient présentés à leur victime âgée de 85 ans, en tant que policiers. Prétextant une enquête en cours, ils avaient pu entrer dans le domicile de cet habitant de Laneuveville-devant-Nancy, rapporte L’Est-Républicain.

Les deux faux-policiers n’avaient pas hésité à user d’un pistolet à impulsions électriques à plusieurs reprises sur le crâne de l’octogénaire. Ce dernier avait ensuite été ligoté et enfermé dans sa chambre, pendant que les voleurs recherchaient de l’argent dans l’habitation.

Une voisine alertée

Les malfaiteurs avaient pu prendre la fuite avant que leur victime ne puisse donner l’alerte. L’octogénaire, neutralisé notamment avec de l’adhésif sur la bouche et les yeux, avait finalement enjambé sa fenêtre pour prévenir une voisine.


Les suspects, défavorablement connus de la justice, sont désormais sous les verrous, en attendant leur procès.