Montgeron : Attaquée par ses trois molosses, une jeune femme entre la vie et la mort

Un American Staffordshire Terrier. (Illustration/shutterstock)

Une jeune femme de 18 ans a été grièvement blessée par ses trois chiens, des molosses, dans un pavillon de Montgeron (Essonne) ce mercredi soir. Les policiers lui ont porté secours et ont ouvert le feu à plusieurs reprises pour éviter une nouvelle attaque. Le pronostic vital de la victime est engagé.

Le drame s’est déroulé dans un quartier pavillonnaire de Montgeron peu après 20 heures ce mercredi soir. Les policiers ont été alertés par des riverains et un équipage de police-secours s’est rapidement rendu sur place.

Les forces de l’ordre aperçoivent une jeune femme qui se trouve dans le jardin d’un pavillon et qui est attaquée par trois chiens de type molossoïde. Du renfort est demandé et l’un des policiers décide de tirer à deux reprises sur les chiens, pour protéger la victime qui est encerclée, allongée au sol et en grande difficulté. Des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) arrivent à leur tour et les fonctionnaires pénètrent dans le jardin pour porter secours à la jeune femme qui est grièvement blessée. L’un des agents tire de nouveau pour empêcher les chiens de les attaquer.

La jeune femme en arrêt cardio-respiratoire

La victime est extraite du jardin par les policiers, qui lui portent les premiers secours, tandis que de nouveaux tirs sont nécessaires pour éviter une nouvelle attaque. Les sapeurs-pompiers et les médecins du SAMU ont pris en charge la victime en arrêt cardio-respiratoire, grièvement blessée au niveau de la gorge notamment. Cette dernière, qui a 18 ans, a été évacuée en état d’urgence absolue avec un pronostic vital engagé, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe) par le SAMU.

Les trois chiens ont été capturés peu après par l’équipe cynophile des sapeurs-pompiers. Pourquoi les trois molosses ont si violemment attaqué cette jeune majeure ? Les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Montgeron vont tenter de l’expliquer. Selon les premiers éléments, c’est lorsque la victime se dirigeait vers le portail de la maison familiale pour ouvrir à un ami, que les trois Staffordshire se sont jetés sur elle. Ses trois cousines ont tenté de lui porter secours, en vain. Ces dernières, particulièrement choquées, ont été prises en charge par les secours. Le père de famille, âgé de 52 ans, devrait également être entendu par les enquêteurs dans le cadre de ces investigations. Les parents étaient absents au moment des faits.

Dans un communiqué sur Facebook, le syndicat Alliance Police Nationale de l’Essonne félicite les policiers de la police-secours de Montgeron et de la BAC de la communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine pour leur intervention difficile.