Morbihan : Les pompiers réclament du personnel, ils sont menacés de sanctions


Une banderole et un panneau réclamant des effectifs supplémentaires pour les pompiers du Morbihan. (DR)

Pour demander des renforts en personnel, les pompiers du Morbihan ont créé des affiches et les ont placées sur les bâtiments et véhicules. Ils sont convoqués en vue d’éventuelles sanctions disciplinaires.


Ce mardi après-midi, vingt pompiers de Vannes dans le Morbihan ont reçu un courrier de convocation. Il s’agit d’une missive préalable à de possibles sanctions disciplinaires pour « refus d’ordre ».

Ils refusent de retirer les banderoles

Bien décidés à se faire entendre pour obtenir des moyens humains supplémentaires, les pompiers du centre de secours de Vannes ont refusé de retirer les affichages revendicatifs. Leur hiérarchie leur en avait pourtant donné l’ordre dimanche.

Alors que d’autres pompiers du Morbihan ont également agi de la sorte, notamment ceux de Lorient, seuls vingt effectifs de Vannes sont menacés.

Dissonance au SDIS 56 ?

Les représentants du personnel se sont dits surpris de cette initiative. En effet, le contrôleur général, directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours était en visite mardi matin au centre de secours de Vannes.

À cette occasion, il a demandé le retrait des banderoles afin que la réunion de négociations prévue ce mercredi à 14 heures se déroule de manière apaisée. « Entre un directeur qui semble vouloir apaiser la situation et une présidence qui demande des sanctions, on ne comprend pas la logique de gestion des ressources humaines du SDIS 56 » a déclaré un représentant du personnel à France Info.

50 personnels en plus

Les pompiers du Morbihan réclament le recrutement de 40 pompiers professionnels sur le département et 10 personnes dans les services administratifs. Pour eux, ces renforts permettraient de reprendre un fonctionnement « à peu près normal », selon cette même source.