Moselle : Un agresseur présumé armé d’un couteau tué par sa victime à Rosselange

Le foyer AMLI à Rosselange. (Google view)

Un Albanais de 44 ans a été tué dans un foyer AMLI à Rosselange, près de Metz (Moselle) ce samedi matin, par un autre résident albanais. Il était armé d’un couteau et aurait très grièvement blessé sa victime, qui est dans un « état critique », avant que cette dernière ne le tue.

Une altercation s’est terminée dans le sang ce samedi matin, dans un foyer social de Rosselange situé rue du Bouswald. Un résident de 44 ans a été retrouvé mort suite à « des coups réciproques » avec un autre homme de 49 ans a indiqué le parquet cité par France Bleu. Une affaire d’adultère serait au départ des faits.

Ce ressortissant albanais âgé de 44 ans aurait pénétré dans la chambre du second résident avec un couteau d’après nos confrères. Il l’a poignardé au niveau du cou et de la tête. La victime l’aurait alors étranglé jusqu’à la mort. Les secours n’ont pas réussi à le réanimer.

Le second résident, lui aussi de nationalité albanaise selon Le Républicain Lorrain, est grièvement blessé. Il a été conduit à l’hôpital Mercy de Metz-Thionville dans « un état critique » a précisé le parquet. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Hagondange et à celui de Metz.