Nancy : Il éjacule sur une femme dans le tram et prend la fuite, l’homme est recherché par la police


Illustration. (photo Da_Ja_25/shutterstock)

Des passagers ont suivi l’auteur des faits jusqu’à l’arrivée de la police mais ce dernier a disparu dans les rues de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Une femme a été victime d’un « frotteur » dans un tram de Nancy ce mardi 8 septembre vers 19 heures, alors qu’elle se trouvait à hauteur de l’avenue du Général-Leclerc explique L’Est Républicain. Ce type d’agresseur profite généralement de la forte affluence dans les transports en commun pour s’en prendre à des femmes et se frotter à elle, parfois jusqu’à les agresser sexuellement. Un phénomène bien connu dans le métro parisien notamment.

Ce jour-là, l’auteur des faits portait un masque comme la loi l’exige en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Il a éjaculé sur le pantalon de sa victime, juste avant de descendre à un arrêt.

Plusieurs passagers sont descendus en même temps que lui et ont suivi sa progression, le temps que la police arrive. Hélas, le mis en cause a rapidement disparu dans les rues de la ville. Les policiers ont effectué des patrouilles dans les alentours sans parvenir à le retrouver.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale. Si cet homme a déjà été condamné pour des faits similaires, son ADN pourra être identifié par l’intermédiaire du Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG). Dans le cas contraire, les enquêteurs devront trouver d’autres éléments pour remonter jusqu’à lui et l’interpeller.