Narbonne : A 18 ans, il vole une voiture, traîne le propriétaire et fonce sur les policiers

Un homme a été victime d'un violent car-jacking à Narbonne. (capture écran/DR)

Un jeune majeur de 18 ans a commis un car-jacking à Narbonne (Aude) ce jeudi après-midi en pleine rue, traînant la victime sur plusieurs mètres. Il s’est ensuite lancé dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre avant d’être interpellé. La Mercedes venait de tomber en panne d’essence.

Il pensait avoir rendez-vous avec un potentiel acheteur pour sa voiture, une Mercedes Classe A, mais il est tombé sur un voleur. Un Narbonnais a donné rendez-vous à cet homme qui l’a contacté au sujet de sa petite annonce en ligne. Les deux hommes se sont retrouvés ce jeudi après-midi devant la gare de Narbonne. Celui qui se faisait passer pour un futur acquéreur a alors demandé à essayer la voiture indique une source proche de l’affaire.

Mais une fois au volant, il enclenche la marche arrière alors même que la portière est encore ouverte, et traîne le propriétaire sur plusieurs mètres qui finit par tomber au sol sous les yeux stupéfaits de nombreux témoins. L’un a filmé une partie de la scène et a diffusé les images sur les réseaux sociaux. La victime se relève et appelle la police. Informés de ce violent car-jacking, les policiers ne perdent pas une seconde. Plusieurs équipages, notamment de la brigade anticriminalité (BAC), de la police-secours et de la brigade motorisée urbaine (BMU), se lancent à la recherche du voleur.

Bien connu des services de police

L’homme est rapidement repéré alors qu’il prend la direction de Perpignan. Un peu plus loin au niveau d’un chemin, il est contraint de ralentir. Des policiers de la BAC descendent de leur voiture et tentent de l’interpeller. Le fuyard leur fonce dessus en marche arrière. Deux des agents ont juste le temps de s’écarter, se blessant légèrement. Le voleur s’engage ensuite sur l’autoroute A9 en direction de Béziers et force un péage. Alors qu’il continue sa course folle, il tombe en panne d’essence. L’homme s’arrête sur la bande d’arrêt d’urgence et tente de fuir à pied. Rattrapé, il se rebelle lors de son interpellation. Le mis en cause, âgé de 18 ans et originaire de l’Hérault, est bien connu des services de police. Il a été placé en garde à vue.

« Ce type de car-jacking avec ce mode opératoire, c’est malheureusement courant en France », observe un policier du département. « A la seule différence que cet individu aurait pu blesser gravement la victime, un autre usager de la route ou les policiers sur lesquels il a foncé. On se demande s’il y a encore des limites aujourd’hui ».