Nice : Ils dépouillent des passants « au hasard » sous la menace d’un couteau


Illustration Actu17 ©

Les deux agresseurs, Mohamed L. âgé de 20 ans et un mineur qui n’a pas été interpellé pour le moment, auraient dépouillé au moins trois personnes ce samedi.


Devant le tribunal correctionnel de Nice, le principal suspect a réponse à tout : il n’aurait pas « volé » mais « emprunté », ni « menacé avec un couteau » mais « engagé la conversation ». Selon des déclarations, il choisissait ses victimes « au hasard ».

Sous la menace d’une arme

Tout a débuté samedi, lorsque les deux délinquants ont ciblé un homme vulnérable – sous curatelle, pour le dépouiller. Ils l’ont fouillé dans un hall d’immeuble non loin du boulevard Pierre-Sola à Nice. Sous la menace d’un couteau, ils ont fait main basse sur sa pochette, des bijoux dont une montre et sa carte de tramway, relate Nice-Matin.

Ils ont ensuite jeté leur dévolu sur un jeune étudiant. Mais ce dernier s’est débattu et a pris la fuite, empêchant ses agresseurs de lui dérober sa montre et son téléphone. Le jeune homme a immédiatement alerté la police et déposé plainte. Un troisième passant aurait été agressé à Vauban, selon cette même source.

Les opérateurs vidéo retrouvent le duo

Les agressions ont pu être visualisées par les opérateurs du Centre de Supervision Urbain (CSU) et une patrouille de policiers municipaux est parvenue à interpeller le plus âgé des voleurs. Le suspect a ainsi été remis à un officier de police judiciaire.

En « situation d’errance »

Pour l’avocat du prévenu, son client serait « un suiveur » et un jeune en « situation d’errance » sans casier judiciaire. Le président a toutefois jugé, « sa reconnaissance des faits […] pour le moins poussive ». La Cour l’a condamné à deux ans d’emprisonnement avec maintien en détention.