Nîmes : Un élève gardien de la paix s’effondre durant un footing et décède à l’hôpital

Illustration. (photo Alexandre Marchi/PhotoPQR)

Un élève gardien de la paix de 21 ans de l’école nationale de police (ENP) de Nîmes (Gard) a fait un malaise cardiaque durant une séance de sport ce mardi matin. Évacué à l’hôpital en état d’urgence absolue, il est décédé peu après.

Dramatique nouvelle pour la police nationale ce mardi. Un jeune élève gardien de la paix de 21 ans de la 263e promotion, scolarisé à l’ENP de Nîmes, est décédé ce mardi à l’hôpital. Pablo S. s’est effondré durant un footing dans la matinée selon nos informations. Le jeune homme aurait été victime d’un arrêt cardiaque.

Il a été évacué à l’hôpital par les médecins du SMUR alors que son pronostic vital était engagé. Le jeune élève, qui avait été policier adjoint à Lyon par le passé, est malheureusement décédé à l’hôpital peu après. Une cellule psychologique a été ouverte à l’école de police, notamment pour ses camarades de section qui sont sous le choc.

« Un gars en or »

« C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition tragique de notre collègue Pablo, élève gardien de la paix à l’ENP de Nîmes », réagit le syndicat Alliance Police Nationale sur Facebook. « Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches ».

« Aujourd’hui nous perdons un frère. Mais je perds un ami », se désole un élève gardien de la paix de la même promotion que le défunt, sur Twitter. « Tu as su être là quand j’ai traversé des moments de doutes. Tu as su me rassurer et me donner les conseils adéquats. Pour toi, nous serons les meilleurs. Tu vas me manquer. Repose en paix frérot. »

« J’apprends avec tristesse le décès de Pablo qui était une superbe personne, avec qui j’ai pu échanger », écrit un autre futur policier sur Twitter. « Un gars en or avec qui il était facile de rigoler, sincère condoléances à la famille ».