Noisy-le-Sec : Il paye la cocaïne avec de faux billets, l’homme est tué d’une balle dans la tête


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/IP3 Press/Maxppp)

Un homme a été tué d’une balle en pleine tête après avoir acheté de la cocaïne avec des faux billets. Se sachant recherché, son meurtrier présumé s’est rendu en début de semaine et a été écroué.

Le drame s’est noué le 17 août dernier, à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). Ce jour-là, peu avant 13 heures, plusieurs coups de feu éclatent à hauteur du 8 rue de la Chasse.

Rapidement alertés, pompiers et policiers se pressent sur la scène des faits : deux voitures se font face, à l’arrêt. A l’intérieur d’une Volkswagen Golf noire, les secours découvrent un homme inanimé, présentant une importante blessure au niveau de la tête. Le passager du même véhicule est, lui, en état de choc. Après avoir retrouvé ses esprits, il explique qu’il se trouvait avec son beau-frère au volant de la Golf lorsque le conducteur d’une Volkswagen Tiguan s’est porté à leur hauteur et que l’un des occupants a tiré dans leur direction.

Très grièvement blessé par une balle en pleine tête, Patrick M., 36 ans, originaire du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), est transporté en urgence absolue à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe). Quelques heures après son admission, il a succombé à ses blessures.

Son beau-frère, Nail H., 27 ans, est rapidement placé en garde à vue dans les locaux du service départemental de police judiciaire (SDPJ) du 93. Les policiers comprennent vite que les tirs qui ont atteint la victime, ont été concomitants à une transaction de drogue. Le passager de la Golf, après avoir livré plusieurs versions, a confié que son beau-frère l’avait sollicité pour récupérer de la cocaïne auprès de trafiquants. Mais la victime avait décidé de « carotter » ses fournisseurs en réglant son achat avec un lot de faux billets de 50€, acheté sur Amazon

Près de 34 000 euros en faux billets et un revolver

Après s’être aperçus de la supercherie, les trafiquants ont rattrapé leurs clients avant de faire feu. Les enquêteurs de la PJ ont d’ailleurs récupéré 800 grammes de cocaïne conditionnés sous forme d’ovules ainsi qu’un revolver Smith & Wesson, calibre 38, approvisionné de six cartouches, appartenant à la victime, à proximité de la scène de crime. Ils ont également découvert la somme de 33 950 euros en faux billets de 50€ dans la Tiguan abandonnée derrière eux par les trafiquants.

Se sachant recherché, l’auteur présumé du meurtre s’est finalement livré à la police en début de semaine. Né en Guyane, âgé de 26 ans et domicilié à Sevran, il a été mis en examen puis écroué. De son côté, Nail H. a été mis en examen pour trafic de drogue avant d’être placé sous contrôle judiciaire. Le parquet a fait appel de cette décision. Sollicité, l’avocat du mis en cause, Me Manuel Abitbol, n’a pas souhaité s’exprimer.