Paris : Des policiers invitent le Père-Noël pour une distribution de cadeaux aux enfants hospitalisés


Le Père-Noël, escorté par des policiers, a donné le sourire à de nombreux enfants hospitalisés. (photo Raid Aventure)

C’est un Père-Noël d’un nouveau genre qui a visité les enfants malades à l’hôpital Armand-Trousseau situé dans le XIIème arrondissement de Paris.

Pour la deuxième année consécutive, l’association Raid Aventure, par l’intermédiaire de l’opération Toys For Prox, a donné le sourire à de nombreux enfants en cette fin d’année. Après avoir collecté plus de 3 000 jouets durant deux mois avant les fêtes, vingt policiers et membres de l’association ont escorté le Père-Noël dans les couloirs de l’hôpital Armand-Trousseau, ce jeudi après-midi.

Une parenthèse enchantée aux urgences

Quelle surprise lorsqu’il est arrivé au service des urgences pédiatriques ! Une distribution de cadeaux a eu lieu sous les yeux ébahis des enfants et sous le regard attendri de leurs parents et du personnel hospitalier.

Le Père-Noël de l’association Raid Aventure a distribué des cadeaux aux enfants hospitalisés pour la deuxième opération de Toys For Prox. (photo Raid Aventure)

Revêtu de son fameux habit rouge et, plus original, d’un gilet tactique marqué « Police », le Père-Noël n’a oublié personne. Une centaine d’enfants hospitalisés ont été gâtés, à cette occasion.

Le GPIS invité à participer

Cette année les policiers de l’association Raid Aventure, créée pour rapprocher police et population, avaient invité un équipage du Groupement Parisien Inter-bailleur de Surveillance (GPIS) pour sa tournée de Noël.


Un équipage du Groupement Parisien Interbailleur de Surveillance (GPIS) était invité par l’association pour participer à la distribution de cadeaux. (photo Raid Aventure)

« L’opération Toys For Prox pour cette deuxième édition est un véritable succès. Nous avons considérablement augmenté le nombre de dons et de bénéficiaires cette année » nous indique Quentin, membre de Raid Aventure et créateur de Toys For Prox.

Le reste des 3 000 jouets récoltés seront distribués à des hôpitaux pour enfants, des orphelinats, des écoles maternelles en secteurs difficiles et des services de police accueillant des mineurs, jusqu’à Noël.