Paris : Deux adolescents armés d’un couteau agressent une nounou et un bébé

Illustration. (Adobe Stock)

Deux adolescents de 17 ans ont violemment agressé une nounou qui était seule avec un bébé de six mois dans un appartement du XIIIe arrondissement de Paris. Ils ont pris la fuite avec un butin. Les policiers ont réussi à identifier les auteurs présumés qui ont été interpellés quelques jours plus tard.

Une violente agression à domicile s’est déroulée dans le XIIIe arrondissement de la capitale samedi 20 novembre vers 17 heures a appris Actu17, confirmant une information du Parisien. Deux adolescents de 17 ans ont été mis en examen pour « vol en réunion, séquestration et détention de stupéfiants » dans ce dossier.

Lorsqu’elle a entendu frapper à la porte de cet appartement situé sur l’avenue d’Italie, cette nounou qui avait une petite fille de six mois dans les bras est naturellement allée ouvrir. Tout est ensuite allé très vite. L’agresseur pousse violemment la porte et fait chuter la victime au sol, qui tombe avec l’enfant. Elle est ensuite menacée avec un couteau et forcée de s’asseoir dans le salon. L’un des adolescents surveille la victime, arme à la main, tandis que son complice fouille le logement pièce par pièce. Un ordinateur de type Mac Book est dérobé, ainsi qu’un sac à main et une montre de marque Rolex dont la valeur est estimée à 12 000 euros. Les deux malfaiteurs prennent ensuite la fuite. La nounou et la petite fille n’ont pas été blessées mais cette femme a été très choquée.

Les vidéosurveillances décisives

Les policiers de la sûreté territoriale (ST) ont été chargés de mener les investigations. Ils ont exploité les vidéosurveillances, notamment celles de la RATP, ce qui leur a permis de retracer le parcours des deux complices lorsqu’ils ont quitté l’appartement. Un travail de téléphonie a permis de les identifier.

Les deux suspects ont été interpellés le 25 novembre au petit matin, à leur domicile du XIIe arrondissement. Ils ont été placés en garde à vue. 4 grammes de cocaïne ainsi que des vêtements correspondant à ceux portés par les auteurs lors des faits, ont été saisis. En exploitant les téléphones des deux adolescents, les enquêteurs de la ST ont également découvert des photos prises le soir du vol, où l’on peut notamment voir une liasse de billets. Élément supplémentaire mettant en cause les deux mineurs : ils ont été reconnus par la victime.