Paris : Il agresse des agents de la sûreté ferroviaire avec un couteau et hurle «Allah Akbar», l’homme neutralisé par balle

La gare Saint-Lazare à Paris. (Mike_O/shutterstock)

Des agents de la sûreté ferroviaire (SUGE) ont ouvert le feu sur un homme qui les a agressés avec un couteau, à la gare Saint-Lazare à Paris (8e). L’auteur aurait hurlé « Allah Akbar ! La France est dirigée par l’État islamique ». Il est hospitalisé avec un pronostic vital engagé.

Tout est parti d’un simple contrôle à la gare Saint-Lazare ce lundi soir peu avant minuit, par quatre agents de la SUGE. Ces derniers ont aperçu un homme qui ne portait pas de masque, alors qu’il est toujours obligatoire dans les gares et les trains. L’usager se serait énervé et le ton serait monté.

L’homme a alors exhibé un couteau et aurait crié : « Allah Akbar ! La France est dirigée par l’État islamique ! », en se jetant sur les agents de la SUGE selon une source proche de l’enquête, confirmant une information de BFMTV. L’un des agents a ouvert le feu. L’agresseur a été touché à deux reprises, notamment au thorax, puis s’est effondré sur les voies.

Connu des services de police

Pris en charge par les secours, il a été évacué à l’hôpital alors que ses jours étaient en danger. Une enquête des chefs de « tentative d’homicide volontaire sur personne chargée d’une mission de service public », « apologie du terrorisme » et « violences avec arme » a été ouverte.

Le suspect avait un document d’identité sur lui. Il serait connu des services de police pour des faits de violences mais inconnu des services de renseignements. Les enquêteurs du 1er district de police judiciaire (DPJ) ont été chargés des investigations.