Paris : Un adolescent de 14 ans poignardé dans une rixe est décédé


Illustration. (Shutterstock)

L’adolescent avait été blessé lors d’affrontements entre bandes rivales mercredi soir, dans le Xème arrondissement de Paris.


La victime âgée de 14 ans est finalement décédée à l’hôpital Lariboisière, ce jeudi matin. L’adolescent a succombé à ses graves blessures causées par des coups de couteau aux à la cuisse.

La veille peu après 20 heures, les policiers étaient intervenus dans la rue de la Grange-aux-Belles, dans le Xème arrohndissement de la capitale, pour mettre un terme à une rixe entre deux bandes rivales. La bande des Chaufourniers était venue s’attaquer à celle de la Grange-aux-Belles, à grand renfort de barres de fer et de couteaux notamment.

Il gisait au sol dans son sang

Arrivés sur place, les policiers avaient découvert l’adolescent qui gisait au sol dans une marre de sang, relate Le Parisien. Pour endiguer son importante hémorragie, les fonctionnaires lui avaient posé un garrot, avant de passer le relais aux sapeurs-pompiers.

La victime, au pronostic vital engagé, avait ensuite été transportée sous escorte policière à l’hôpital Lariboisière. Dans le même temps, des témoins étaient interrogés sur les lieux de l’affrontement et permettaient aux policiers de recueillir la description de l’agresseur. L’auteur des coups de couteau aurait également brandi un pistolet, selon le récit de l’un d’eux.


Le suspect identifié

Forts de ces renseignements, les fonctionnaires de police avaient fait le rapprochement avec le contrôle d’un adolescent de 14 ans survenu un peu plus tôt, à la suite d’un vol de montre.

Celui-ci correspondait en tous points à la description de l’agresseur. Dirigés par des opérateurs de la vidéoprotection de la ville, les policiers l’avaient repéré caché un peu plus loin, près d’un gymnase. Derrière leurs écrans, les opérateurs venaient de le voir jeter dans un buisson un objet pouvant être un couteau.

Les policiers y avaient finalement découvert un Opinel avec une lame de 30 cm, ainsi qu’un pistolet. Des armes saisies pour exploitations des traces et indices. Le suspect, lui, était parvenu à disparaître.

Interpellé par la police judiciaire

Ce jeudi matin, les policiers du 2ème District de police judiciaire (DPJ) de la Préfecture de Police de Paris ont poursuivi les investigations de leurs collègues du commissariat du Xème arrondissement. Ils ont procédé à l’interpellation du mis en cause, qui a été placé en garde à vue dans leurs locaux.