Paris : Un policier ouvre le feu sur un conducteur qui lui fonce dessus pour échapper à son interpellation


Illustration. (Adobe Stock)

Trois individus qui allaient être interpellés dans le XVIIIe arrondissement de Paris ce lundi en fin d’après-midi ont tout tenté pour prendre la fuite. Ils ont été placés en garde à vue.

INFO ACTU17. Les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) venaient d’être sollicités par un autre équipage pour des individus suspects, lorsque vers 17h50, ils ont aperçu trois hommes qui sortaient d’un hall d’immeuble de la rue Belliard, à proximité de la porte de Clignancourt (XVIIIe).

Face à l’attitude des trois individus qui semblaient inquiets, les policiers ont décidé de procéder à leur contrôle, notamment afin de savoir s’ils respectaient bien les mesures de confinement. Les trois hommes ont alors compris qu’ils allaient être arrêtés et ont pris la fuite.

Il percute un policier qui fait feu

L’un a rapidement couru à l’entrée du métro se trouvant non loin de là tandis que les deux autres se sont engouffrés dans une voiture. Un policier de la BAC a placé son véhicule de police en travers de la route pour empêcher la fuite des suspects.

Le chauffeur a alors fait une marche arrière, percutant un autre fonctionnaire qui a ouvert le feu à une unique reprise.


Le conducteur a pris la fuite

Le conducteur est tout de même parvenu à prendre la fuite tandis que son passager a été interpellé. Ce dernier était porteur d’une réplique d’arme de poing de marque Sig Sauer, dans une sacoche. Quant à l’homme qui avait pris la fuite dans le métro, il a pu être rapidement arrêté. Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue.

Le policier qui a été percuté par le véhicule des fuyards a été blessé à une cheville et à un poignet. Selon les premiers éléments de l’enquête, les trois mis en cause venaient de braquer un couple pour lui dérober ses biens.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers du 2ème District de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de police. En outre, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a ouvert une enquête comme c’est le cas à chaque fois qu’un policier ouvre le feu.

Le troisième mis en cause interpellé dans le Val-de-Marne

Plus tard dans la soirée vers 20h15, les policiers ont été contactés par le personnel soignant du centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) qui leur a indiqué qu’il venait de prendre en charge un homme de 19 ans. Ce dernier présentait une blessure par balle à l’épaule droite. Son état n’inspire toutefois pas aucune inquiétude, l’homme a été interpellé et placé en garde à vue différée.