Pau : Une employée des impôts détourne 241 000 euros destinés aux Ehpad


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Surendettée, l’agent des impôts a détourné une somme considérable durant quatre ans.

Un audit interne a permis à l’administration de découvrir le détournement. Une employée des finances publiques de Pau (Pyrénées-Atlantiques), âgée de 59 ans, a détourné 241 000 euros à son profit. Cet argent public était destiné à des personnes prises en charge en Ehpad qui devaient en bénéficier au titre de subventions départementales.

Par une habile technique de dissimulation, l’employée malhonnête est parvenue à agir durant quatre ans.

Elle a tout avoué

Interpellée et placée en garde à vue lundi 2 décembre, la quinquagénaire a tout avoué aux enquêteurs, rapporte Sud Ouest. Elle a expliqué avoir commis ces détournements en raison d’un surendettement et souffrir de problèmes familiaux et de santé.

Exerçant dans un service qui gère les subventions allouées par les Départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées à des pensionnaires d’Ehpad, l’employée usait de fausses écritures comptables. Par ce biais, elle faisait perdurer des versements à des personnes décédées. L’employée malhonnête récupérait ensuite cet argent via de plus petits virements directement vers son compte.


Elle a été suspendue de ses fonctions. Présentée à un magistrat, la mise en cause a été placée sous contrôle judiciaire, et comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Pau le 7 mai prochain.