Police : Un numéro vert mis en place pour les policiers victimes d’agressions ou de menaces


Illustration. (Adobe Stock)

Un nouveau dispositif a été mis en place par le ministère de l’Intérieur à destination des policiers victimes « d’agression, de menaces ou d’injures ».

Interrogé la semaine dernière à l’Assemblée nationale, notamment sur le fléau des suicides qui touchent durement les forces de l’ordre, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’était engagé à créer un nouveau dispositif pour les policiers.

Un numéro vert a été ouvert ce lundi. Cette ligne d’écoute est joignable au 0800 95 00 17, tous les jours de 5 heures à 23 heures, week-ends et jours fériés compris. Au bout du fil, ce sont des policiers représentatifs des différents corps de la police qui prendront les appels. Une adresse e-mail a également été ouverte : [email protected]

« En 2019, plus de 50 000 faits d’agression, menace, outrage ou injure à l’encontre de policiers ont été enregistrés. Parfois, ce sont leurs proches qui en sont directement victimes », explique la place Beauvau dans un communiqué.

Les policiers et les gendarmes « connaissent des difficultés qui sont propres à leur métier, qui ont des conséquences très importantes sur leur vie de famille et leur vie personnelle, et les mènent souvent à des questionnements sur leur engagement et parfois, dans des circonstances particulièrement dramatiques, à mettre fin à leur jour », avait rappelé Gérald Darmanin lors de son intervention à l’Assemblée nationale le 28 juillet dernier.

« L’une des raisons pour lesquelles les policiers et les gendarmes peuvent mettre fin à leurs jours, c’est effectivement les blessures, les agressions, les attaques (…) dont ils peuvent faire l’objet », avait ajouté le ministre. « Ils doivent en parler auprès de leur hiérarchie et auprès du ministère de l’Intérieur ».

Ce nouveau dispositif doit permettre « un suivi bien plus individuel qu’il ne l’est aujourd’hui pour les accompagner dans les difficultés personnelles ou individuelles », expliquait aussi Gérald Darmanin.

Une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24, a été également ouverte en septembre 2019 pour les forces de l’ordre. Elle est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ». 59 policiers ont mis fin à leurs jours l’an passé. Depuis le 1er janvier, au moins 23 fonctionnaires de la police nationale ont commis l’irréparable.