Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : un second corps sans vie a été retrouvé


Un pont suspendu s'est effondré à Mirepoix-sur-Tarn. (photo préfecture)

Un second corps sans vie a été découvert après l’effondrement d’un pont suspendu ce lundi matin à Mirepoix-sur-Tarn, près de Toulouse (Haute-Garonne). Il s’agit du corps du chauffeur d’un poids-lourd qui se trouvait sur l’ouvrage au moment du drame.

C’est la seconde victime a avoir été tuée après l’effondrement d’un pont à Mirepoix-sur-Tarn, ce lundi matin. Il s’agit du chauffeur du poids-lourd qui était sur le pont au moment du drame.

Le maire de la commune interrogé par BFMTV a confirmé que le conducteur était décédé et que les pompiers étaient en train d’extraire sa dépouille. « C’est un pont que je qualifierais de grande circulation, où passent de nombreuses personnes pour se rendre sur leur lieu de travail », a également déclaré l’élu.

Deux morts et cinq blessés

En outre, le poids-lourd tombé dans le Tarn a été localisé par les secours. Plus tôt dans la journée, le corps sans vie d’une adolescente de 15 ans a été repêché. Sa mère qui se trouvait avec elle dans une voiture, est parvenue à regagner la berge et a été blessée, tout comme quatre autres personnes dont deux pompiers font partie.

Le poids du camion en cause

Selon des sources concordantes, le poids-lourd dépassait largement les 19 tonnes autorisées pour franchir le pont suspendu. Le véhicule faisait vraisemblablement plus de 38 tonnes.


D’autre part, une perquisition a été menée au siège de l’entreprise « Puits Julien Fondations » d’où venait le chauffeur du camion.

Deux enquêtes ont été ouvertes : l’une de la gendarmerie, la seconde lancée par le gouvernement et confiée au Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT).