«Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?» : un conducteur mis en examen après l’accident qui a fait trois morts


Trois personnes ont été tuées dans l'accident. (photo SDIS 86)

Un conducteur impliqué dans le grave accident de la route qui a coûté la vie à trois membres de l’équipe du tournage du film « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? » a été mis en examen. Il conduisait ivre et roulait en excès de vitesse.

Une information judiciaire a été ouverte pour homicides involontaires avec circonstance aggravante a annoncé le parquet de Poitiers (Vienne) lundi, après l’accident mortel de la circulation impliquant deux voitures, survenu ce vendredi soir à Pouant. Trois machinistes âgés de 19, 47 et 49 ans, employés par l’équipe de production du film « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? » ont été tués.

Le conducteur de la voiture en cause, un artisan âgé d’une trentaine d’années qui vit dans la région, a été déféré pour être mis en examen ce lundi soir. Le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire. Le mis en cause était inconnu de la justice.

Une victime toujours dans un état grave à l’hôpital

Le drame s’est produit vers 21 heures vendredi, sur la D65. Quatre membres de l’équipe du film étaient installés dans la première voiture. Dans le second véhicule, le mis en cause était seul. Les analyses ont révélé qu’il avait 0,8 gramme d’alcool par litre de sang au moment des faits. Il conduisait aussi au-dessus de la vitesse autorisée. La collisions a eu lieu à un carrefour, et le véhicule des quatre machinistes n’aurait pas respecté un cédez-le-passage a mentionné le parquet.

Par ailleurs, le quatrième membre de l’équipe du film, qui a quant à lui été blessé, est toujours hospitalisé dans un état grave. Le tournage qui a été suspendu jusqu’à nouvel ordre suite à cet accident mortel.« Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu » est le troisième opus d’une série de comédies à grand succès, avec Christian Clavier et Chantal Lauby notamment. Le film est réalisé par Philippe de Chauveron.