Rhône : Violemment attaquée par son dobermann, une femme est sauvée par son voisin pompier


Illustration. (Pixabay)

Un drame aurait pu survenir sans la vigilance et la réactivité d’un pompier qui se trouvait à son domicile.

Une habitante de Chambost-Allières (Rhône) s’est subitement fait attaquer par son dobermann alors qu’elle se trouvait au niveau de la place Lachal, dans le centre de la commune, ce jeudi vers 17h45. Son chien était devenu incontrôlable et très agressif pour une raison inconnue.

L’attaque a été d’une réelle violence. La propriétaire de l’animal a été mordue à une bras et un morceau de chair a été arraché, relate Le Progrès. Un riverain a entendu des aboiements particuliers qui ont attisé sa curiosité, se doutant que quelque chose n’allait pas.

Il s’interpose et sauve la victime

En sortant de chez lui, ce sapeur-pompier de 30 ans a vu la scène et s’est immédiatement porté au secours de la victime. Il s’est interposé et a été mordu. Il a été blessé légèrement à une main, mais son action a permis de sauver la femme en difficulté.

Blessée et choquée, la propriétaire de l’animal, âgée de 49 ans, a été prise en charge par les secours. Elle a été conduite à l’hôpital de Villefranche en urgence relative. Le dobermann a été récupéré par la SPA de Brignais.


Le chien avait déjà mordu

Le chien, au lourd passif, n’en était pas à sa première attaque. Par le passé, l’association « Dobermann en détresse » avait recueilli l’animal car il avait déjà mordu. Il avait suivi une période d’éducation canine avant d’être déclaré comme « adoptable ». Son actuelle propriétaire fait d’ailleurs partie de cette association.

Une enquête menée par la gendarmerie de Lamure-sur-Azergues devrait permettre d’établir les circonstances de l’attaque.

Une récompense pour le pompier

Le courageux pompier qui est intervenu n’a pas souhaité être conduit à l’hôpital pour sa morsure, mais devra suivre procédure interne pour s’assurer qu’il n’a pas été infecté par le chien.

Le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours a indiqué qu’une demande de récompense allait être effectuée en faveur du pompier pour son acte de bravoure. Le soldat du feu exerce à la caserne de Villeurbanne-Cusset.