Rosny-sous-Bois : Un homme blessé par balle, les policiers agressés lors de leur intervention


Les policiers ont été violemment pris à partie dans le quartier du Bois-Perrier. (Google view)

En intervenant dans le quartier du Bois-Perrier à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour un homme blessé par balle, les policiers ont été pris pour cible par de nombreux individus. Deux suspects ont été interpellés.

Des coups de feu ont été tirés vers 20 heures dans l’allée Vincent-d’Indy. Plusieurs hommes, dont certains étaient munis d’armes de poing, étaient en train de s’affronter selon les premiers éléments. De nombreux véhicules de la brigade anticriminalité (BAC), notamment de la BAC 93N, se sont rapprochés des lieux.

Les policiers municipaux, dont les locaux sont situés à proximité, sont arrivés les premiers. Ils ont alors aperçu un homme blessé à une jambe, qui perdait du sang et qui était en train d’être installé dans une voiture par plusieurs autres personnes. Le véhicule a été arrêté un peu plus loin dans une rue voisine et le blessé a été immédiatement pris en charge par les sapeurs-pompiers.

La victime âgée de 30 ans et originaire du quartier du Bois-Perrier, présentait une blessure par balle au niveau de la jambe gauche. L’homme, qui est déjà connu de la police, a été transporté à l’hôpital sous escorte policière. Ses jours ne sont pas en danger.

Des coups et des jets de projectiles

Mais durant l’intervention des secours et des policiers, la situation s’est envenimée. De nombreux individus, dont certains sont déjà connus des services de police, ont tenté de s’approcher du blessé et s’en sont violemment pris aux policiers, qui ont été frappés puis la cible de jets de projectiles. Deux grenades lacrymogènes ont été nécessaires pour faire reculer les agresseurs. Les forces de l’ordre ont interpellé deux suspects qui leur ont porté des coups. Ces derniers ont été placés en garde à vue.

Plusieurs témoins ont également été auditionnés concernant les circonstances dans lesquelles ces coups de feu ont été tirés. Il pourrait s’agir d’un nouveau règlement de comptes. L’enquête a été confiée au commissariat de la ville.