Savoie : Deux véhicules de la CRS Alpes dégradés et pillés alors que les policiers portent secours à des promeneurs

Deux véhicules de la CRS Alpes ont été dégradés et pillés. (photo @crssavoie)

Deux véhicules appartenant à la CRS Alpes, spécialisée dans les secours en montagne, ont été dégradés et pillés ce samedi soir en Savoie, alors même que les policiers étaient en train de venir en aide à six randonneurs bloqués dans la neige.

Les policiers de la CRS Alpes de Modane et d’Albertville ont été prévenus vers 19h30. Six personnes étaient bloquées dans la neige, dans le secteur du col du Grand-Cucheron, à Saint-Alban-d’Hurtières. L’hélicoptère Choucas 73 n’était pas en mesure de s’approcher suffisamment de la zone.

Une première équipe de cinq fonctionnaires de la CRS Alpes, spécialisés en secours en montagne, a été envoyée sur place, puis une seconde, munie d’un quad à chenilles mis à disposition par leurs collègues du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) explique Le Dauphiné. Les promeneurs ont été retrouvés et pris en charge.

« Ces personnes, épuisées, se trouvent dans l’impossibilité de se déplacer par le propres moyens. Après plusieurs heures de marche, les secouristes font jonction avec eux et les prennent en charge. Il faut les réchauffer, les hydrater et les alimenter », détaille la CRS Alpes sur Facebook. « Ensuite, les secouristes ont assisté le groupe dans sa descente. Une personne épuisée et présentant des signes d’hypothermie légère a été descendue en traineau et conduite à l’hôpital ».

(photo CRS Savoie)

« Nous sommes abasourdis devant de tels actes inédits »

C’est en revenant vers leurs deux véhicules que les policiers ont découvert qu’ils avaient été dégradés et pillés. Les vitres étaient brisées. Du matériel de secours ainsi que des affaires personnelles avaient été dérobées. « Cette intervention a été fortement entachée par des actes de vol et de vandalisme subis sur nos deux Land Rover durant le temps de l’intervention. L’ensemble des vitres, des gyrophares ont été cassés et du matériel de secours dérobé », déplore la CRS dans son communiqué. « Nous sommes abasourdis devant de tels actes inédits et réalisés alors que les sauveteurs venaient aux secours de personnes en détresse, dans des conditions particulièrement difficiles ». Une enquête a été ouverte pour retrouver le ou les auteurs de cet acte.

« Inqualifiable, ignoble »

« Inqualifiable, ignoble, où la haine contre les forces de police s’arrêtera-t-elle ? », s’exclame le syndicat Unité SGP Police FO sur Twitter.