Seine-et-Marne : Contrôlé à 198 km/h, le conducteur recherché par la police redémarre et renverse un gendarme.

Illustration. (Shutterstock)

Le conducteur qui est un ancien moniteur d’auto-école roulait à 198 km/h sur l’autoroute A6. Contrôlé, il a brutalement redémarré et a percuté un gendarme. L’automobiliste a été placé en détention provisoire.


Les gendarmes ont intercepté le conducteur d’une Mini Cooper qui circulait à près de 200 km/h sur l’autoroute A6 ce dimanche après-midi, à hauteur de Villiers-sous-Grez (Seine-et-Marne). Le contrôle de ce conducteur a rapidement dégénéré comme le raconte Le Parisien, et aurait pu se solder par un drame.

L’homme n’avait pas l’intention de laisser les gendarmes faire leur travail. Alors que les militaires l’escortaient jusqu’aux locaux du peloton autoroutier de Nemours, le conducteur a soudainement changé de comportement et a brutalement redémarré. Il a alors renversé un gendarme qui s’est retrouvé sur le capot de sa voiture, avant de prendre la fuite.

La victime a été conduite à l’hôpital et s’est vu prescrire 15 jours d’ITT (incapacité totale de travail).

Les gendarmes ont cependant identifié rapidement l’auteur des faits. Ce dernier s’est présenté à la Brigade de recherches de Fontainebleau ce mardi. L’homme de 44 ans a été placé garde à vue.

Inscrit au Fichier des personnes recherchées

Le suspect est loin d’être inconnu des services de police puisqu’il faisait l’objet d’une fiche de recherche pour d’autres délits routiers, alors même qu’il est un ancien moniteur d’auto-école ayant perdu l’ensemble des points de son permis de conduire.

Déféré devant la justice, son procès a été reporté au 14 mars. Il a été placé en détention provisoire en l’attente de cette date.