Seine-et-Marne : Une dizaine de malfaiteurs attaquent un routier et volent son chargement Apple de plusieurs millions d’euros


Illustration © Actu17

Bien renseignée, une équipe de malfaiteurs a pris d’assaut un poids lourd sur l’autoroute A1, qui transportait un onéreux chargement de produits Apple.

Un chauffeur routier a été quitte pour une belle frayeur, ce lundi vers 4h30, alors qu’il venait des Pays-Bas et arrivait en Seine-et-Marne. Il se trouvait sur l’autoroute A1 à hauteur de Saint-Witz (Val-d’Oise) et empruntait la bretelle de sortie pour rejoindre la zone industrielle de Moussy-le-Neuf (Seine-et-Marne) lorsqu’il s’est fait attaquer.

Profitant de son arrêt à un panneau « stop », près d’une dizaine de malfaiteurs encagoulés ont surgi de nulle part et ont pris d’assaut sa cabine, relate Le Parisien. Le chauffeur, qui devait rejoindre la plateforme Darty située tout près de là, s’est enfermé à l’intérieur mais les assaillants ont brisé ses vitres à coups de masses.

Il a été contraint de se soumettre aux malfaiteurs qui l’ont fait s’allonger sur sa couchette. L’un d’entre eux s’est mis au volant du poids lourd et le convoi a pris la route. Il s’est arrêté à hauteur d’un champ, sur la commune de Mauregard située à proximité.

Une vingtaine de palettes dérobées

Le gang de voleurs a pillé le précieux chargement du camion. Une vingtaine de palettes composées de tablettes numériques, de smartphones et d’ordinateurs Apple ont été transférées dans deux camionnettes. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite vers Lognes via la Francilienne.


Les malfaiteurs n’ont pas commis de violences physiques sur le chauffeur routier. Le butin est estimé à plusieurs millions d’euros, mais l’affaire a connu un rebondissement inespéré, mardi vers 5 heures du matin. Des policiers de Villeparisis ont découvert une camionnette suspecte, stationnée dans la rue des Martyrs-de-Châteaubriant, à Mitry-Mory.

La police judiciaire chargée de l’enquête

Le véhicule reposait sur les jantes, ce qui n’a pas manqué d’intriguer les fonctionnaires. Ils ont constaté que son immatriculation était usurpée et ont découvert à l’intérieur une importante partie du butin volé la veille. Il avait été visiblement abandonné par les malfaiteurs.

Une enquête pour « association de malfaiteurs » et « vol en bande organisée » a été ouverte. Elle a été confiée à la police judiciaire de Meaux. Les suspects courent toujours et sont activement recherchés.