Somme : Un enfant de 7 ans retrouvé mort, son père découvert pendu


Illustration. (Shutterstock)

Un enfant âgé de 7 ans a été retrouvé mort ce dimanche matin à (Friville-Escarbotin). Il était activement recherché depuis plusieurs heures. Son père avait été retrouvé pendu vers 8 heures ce matin, à Yzengremer.

Terribles découvertes ce dimanche matin dans la Somme. C’est d’abord un père de famille qui a été retrouvé mort, pendu à un poteau électrique à Yzengremer dans la Somme vers 8 heures. Sa voiture était au pied du pylône.

Quelques heures plus tard, vers 10h45 c’est le corps sans vie de son fils Soan, âgé de 7 ans qui a été découvert, à une dizaine de kilomètres de là, à Friville-Escarbotin, dans une chambre d’hôtel indique France Bleu.

Des médicaments et un dispositif de bonbonnes de gaz, contenant de l’hélium, découverts

Le décès de l’enfant serait intervenu « au plus tard en fin de soirée samedi, et probablement en début de soirée », selon les premières constatations du médecin légiste. Le petit garçon ne « présentait pas de traces de violences physiques ».

Près du corps de la jeune victime de 7 ans, les enquêteurs ont découvert « des médicaments dont des somnifères en grande quantité », ainsi qu’un « dispositif de bonbonnes de gaz – contenant de l’hélium – connectées à un masque de plongée, pouvant avoir été utilisées pour provoquer une asphyxie », a détaillé le procureur de la République.


Le père de famille a également laissé des mots dans la chambre d’hôtel, où il explique être responsable du meurtre. Ce dernier était séparé de la mère de son enfant et n’a pas enlevé son fils de 7 ans, « qui était supposé se trouver avec lui ce week-end ».

Ils étaient recherchés depuis samedi soir

Le père de famille originaire de la région de Nancy, aux tendances suicidaires, avait quitté son domicile ce samedi soir avec son fils et a donc parcouru près de 400 km avec sa voiture. Ils étaient introuvables depuis leur départ et la gendarmerie avait lancé des recherches, notamment à l’aide d’un hélicoptère.

Le parquet d’Amiens a ouvert une enquête pour « assassinat », l’auteur « étant manifestement le père de l’enfant » a indiqué le parquet.