Syrie : 2 sœurs britanniques de l’EI déchues de leur nationalité


Illustration. (VOA / wikimedia)

Deux sœurs âgées de 30 et 28 ans ont été déchues de leur nationalité britannique. Ces dernières se trouvent toujours en Syrie où elles sont parties en 2013 pour rejoindre les rangs de l’EI.

Il s’agit d’un nouveau cas de déchéance de nationalité au Royaume-Uni après celui de Shamima Begum le 19 février dernier. Une décision annoncée par le ministre de l’Intérieur anglais Sajid Javid, qui a provoqué un vif débat dans le pays. Cette dernière avait rejoint les rangs de l’EI en 2015 à l’âge de 15 ans et avait exprimé son souhait de rentrer en Angleterre.

Le bébé de Shamima Begum est décédé ce vendredi en Syrie, relançant par la même occasion le débat au Royaume-Uni.

Deux sœurs d’origine pakistanaise déchues de leur nationalité

Deux autres femmes, veuves de djihadistes qui ont rejoint le groupe EI en Syrie en 2013, ont été déchues à leur tour de leur nationalité britannique a annoncé ce dimanche le Sunday Times citant des sources judiciaires.

Les deux sœurs d’origine pakistanaise, Reema Iqbal, âgée de 30 ans, et Zara, 28 ans, ont respectivement deux et trois fils de moins de 8 ans. Ces dernières auraient quitté Londres pour rejoindre la Syrie après avoir épousé des membres d’une cellule djihadiste.


« Toute décision de priver une personne de sa citoyenneté est fondée sur toutes les preuves disponibles et n’est pas prise à la légère » a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur anglais.