Tempête Miguel : Un bateau des sauveteurs de la SNSM a chaviré aux Sables-d’Olonne, au moins 3 morts


Un bateau des sauveteurs de la SNSM a chaviré. (capture écran webcam Les Sables-d'Olonne)

Fin de notre direct, merci de nous avoir suivi. Pour recevoir nos alertes en direct, téléchargez l’app ACTU17 pour iPhone et Android ici.

20h30. Le préfet a annoncé l’arrêt des recherches pour retrouver le pêcheur disparu et son bateau qui a chaviré. « Nous allons passons à une autre phase dans les jours qui viennent qui consistera à aller relocaliser la coque du bateau de pêche », a-t-il expliqué, ajoutant qu’« à ce stade, il n’y a plus d’espoir de retrouver le corps du pêcheur à la surface ».

18h00. Emmanuel Macron rend hommage aux trois sauveteurs qui ont perdu la vie : « Je pense à leurs familles, à leurs équipiers, camarades de la SNSM, et à l’ensemble de la communauté maritime. »

17h35. Une enquête a été ouverte après le naufrage du bateau de la SNSM. Les investigations ont été confiées à la brigade de gendarmerie maritime des Sables-d’Olonne et à la brigade de recherche de la gendarmerie maritime de Lorient.

15h30. Le bateau disparu en mer est le Carrera. Il s’agit d’un chalutier de fond construit en 1979 qui est immatriculé à l’île d’Oléron. A bord se trouver un marin pêcheur à la retraite qui serait parti en mer ce vendredi matin.

14h00. Dramatique accident ce vendredi à la mi-journée aux Sables-d’Olonne (Vendée), le bateau de 7 sauveteurs de la SNSM a chaviré à cause des fortes rafales de vent causées par la tempête Miguel.

Les sauveteurs venaient de partir au secours un bateau en difficulté, dont on est à l’heure actuelle sans nouvelle, lorsque leur bateau a chaviré à cause des vents violents.

Le maire LR des Sables-d’Olonne Yannick Moreau a annoncé que 3 des 7 sauveteurs étaient décédés. « Nous ignorons les circonstances dans lesquelles ce bateau a pris la mer et a déclenché sa balise de détresse provoquant l’intervention du SNSM. La ville est en deuil », a-t-il déclaré.

Le plan NOVI (nombreuses victimes) et le plan blanc ont été activés et le préfet s’est rendu sur place. Les pompiers sont en cours d’intervention, à l’aide notamment d’un hélicoptère et de plongeurs.

« C’est le premier accident grave depuis 1986, il affecte la communauté des sauveteurs et des marins », a déploré Xavier de la Gorge, le président de la SNSM, au micro de BFMTV.