Toulouse : Prison ferme pour avoir abattu ses 2 chiens avec un fusil à pompe sur son balcon


Illustration. (pixabay)

Les coups de feu qui avaient retenti à Toulouse (Haute-Garonne), dimanche vers 11h30, avaient suscité beaucoup d’inquiétude chez les riverains et provoqué l’intervention d’un important dispositif de forces de l’ordre.


Les policiers qui étaient intervenus avaient finalement interpellé un jeune homme de 22 ans à son domicile. Le suspect, qui vivait avec sa grand-mère et ses deux enfants, venait d’abattre deux de ses chiens qu’il maintenait sur un petit balcon et qui avaient commencé à se battre. Il a été lourdement condamné par la justice.

Le fusil à pompe introuvable

L’enquête a démontré qu’il a utilisé un fusil à pompe pour abattre ses deux chiennes de race american staffordshire. Lors de son arrestation, qui s’était déroulée sans heurts, les policiers n’avaient pas retrouvé l’arme utilisée. Le jeune homme l’aurait peut-être démontée avant de la confier à un complice.

6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt

Déféré devant la justice mercredi, au terme de sa garde à vue, il a fait l’objet d’une comparution immédiate pour « détention illégale d’arme de catégorie B » et « actes de cruauté envers les animaux », rapporte actuToulouse.

Le prévenu a été condamné à 18 mois de prison dont 6 mois de prison ferme. Son sursis est assorti d’une mise à l’épreuve pour une durée de deux ans. Un mandat de dépôt a été délivré à son encontre et le jeune homme est donc parti tout droit en prison. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne).