Toulouse : Un policier écope de 600 euros d’amende pour avoir arraché le masque d’un gendarme


Illustration. (JPstock/shutterstock)

Un policier a été condamné à une amende de 600 euros ce mardi par le tribunal correctionnel de Toulouse (Haute-Garonne), pour avoir arraché le masque d’un gendarme lors d’une intervention pour un tapage. Des faits qui remontent à novembre dernier, durant le confinement.

Les gendarmes ne le savaient pas au départ, mais c’est au domicile d’un policier qu’ils sont intervenus le 1er novembre dernier, à Saint-Jean près de Toulouse. Il s’agissait d’une intervention pour le moins banale : un tapage qui cachait un attroupement, alors même que les rassemblements de plus de six personnes étaient interdits à cette époque.

A leur arrivée, les militaires ont aperçu de nombreuses voitures et des personnes réunies devant une maison explique France 3. Alors qu’ils commençaient à relever les plaques d’immatriculation, un homme qui sentait l’alcool et qui ne portait pas de masque, s’est approché. Se montrant agressif, il a arraché le masque de l’un des gendarmes une première fois, puis une seconde fois. L’homme est un policier hors service. Ses proches ont tenté de le calmer.

« Je n’ai jamais eu l’intention de me battre avec un gendarme »

« Je ne comprenais pas leur présence sur ma propriété. Ils étaient là pour un tapage signalé, je ne me sentais pas concerné », a déclaré le fonctionnaire de police lors du procès ce mardi. « C’est le gendarme qui se rue vers moi. J’ai eu un geste réflexe de le repousser, j’ai eu peur sur le moment », a-t-il justifié, reconnaissant qu’il était alcoolisé, et d’ajouter : « Je n’ai jamais eu l’intention de me battre avec un gendarme. J’étais énervé mais il n’y a pas eu de violence de ma part ».

« Il n’a pas supporté de voir que des gendarmes avaient été appelés pour une soirée qu’il avait organisée », a déclaré le procureur qui a requis une amende de 600 euros à l’encontre du fonctionnaire.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet. Le policier a écopé de 600 euros d’amende et devra également verser 400 euros de dommages et intérêts à la victime, ainsi que 600 euros de frais de procédures.