Val-d’Oise : Blâmes et exclusions pour des pompiers grévistes


Des pompiers du Val-d’Oise grévistes font l’objet de sanctions disciplinaires. (photographie pétition Change.org)

Face à une pénurie de personnels, des pompiers du Val-d’Oise ont exprimé leur malaise en arborant un brassard « gréviste ». Leur direction leur a répondu par des ouvertures de procédures disciplinaires.

Selon les syndicats, cette réaction est une atteinte au droit de manifester, pour la hiérarchie, il s’agit simplement d’un rappel du devoir de réserve. En grève depuis le 26 juin dernier, 150 pompiers professionnels sur 1 000 que compte le Val d’Oise ont décidé de porter un brassard « gréviste » durant leur service.

Des procédures disciplinaires perçues comme injustes

« Nous sommes grévistes mais nous continuons évidemment nos missions de secours si on a fait appel à nous », a déclaré le secrétaire général de la CGT du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Val-d’Oise au journal Le Parisien.

Les sapeurs-pompiers qui ont refusé de retirer le fameux brassard sont visés par des procédures disciplinaires pour « refus d’obéissance ». Le SDIS du Val-d’Oise a prononcé 20 blâmes et 2 demandes d’exclusion pour ce motif.

Une pétition de soutien

Les soutiens s’organisent en ligne, et une pétition est accessible sur le site Change.org. Elle réunit déjà plus de 2 200 signatures de soutien. La pétition est accessible en cliquant ici.