Val-d’Oise : Une trentaine d’individus armés s’affrontent en pleine rue à Sannois, un adolescent grièvement blessé


Un adolescent de 16 ans a été grièvement blessé au cours d'une rixe à Sannois ce lundi soir. (DR)

Un adolescent de 16 ans a été grièvement blessé au cours d’une violente rixe entre bandes rivales ce lundi soir à Sannois, près d’Argenteuil (Val-d’Oise). Deux suspects ont été interpellés.

Les policiers ont été alertés vers 22 heures ce lundi soir. Une trentaine d’individus armés de barres de fer et de battes de baseball étaient en train de s’affronter dans la rue des Loges à Sannois. Les riverains ont aussi précisé qu’ils avaient entendu des détonations.

Les policiers se sont rapidement déplacés et ont trouvé un adolescent de 16 ans qui était au sol. Ce dernier qui est originaire du quartier de la Fontaine Berthin à Franconville, commune voisine, a refusé d’expliquer aux fonctionnaires les circonstances de son agression indique une source policière.

Le jeune garçon a été pris en charge par les secours. Il souffrait d’un enfoncement de la boîte crânienne et avait également des plaies au visage. Grièvement blessé et alors que son état de santé se dégradait, il a été transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe). Sur le lieu des faits, les forces de l’ordre n’ont pas retrouvé d’arme, ni d’étui correspondant à des coups de feu.

Une seconde rixe armée

Les deux groupes ont décidé de ne pas en rester là. Les policiers ont de nouveau été alertés à 22h45. Une seconde rixe était en cours, cette fois dans la rue de l’hôtellerie à Franconville. Une quinzaine d’individus armés de barres de fer étaient en train de s’affronter. En voyant les forces de l’ordre arriver vers eux, ils ont pris la fuite en se débarrassant de leurs armes.


Les forces de l’ordre sont parvenues à rattraper deux des protagonistes, originaires du même quartier que la victime conduite à l’hôpital. Âgés de 17 ans et déjà connus des services de police, ils ont été placés en garde à vue.

Au cours de la nuit, vers 1 heure du matin, les policiers ont également été prévenus qu’un adolescent âgé de 17 ans avait été pris en charge par les urgences de l’hôpital Simon Veil d’Eaubonne. Celui-ci souffrait de blessures au dos par du plomb, occasionnées lors de la rixe à Sannois. L’enquête a été confiée au commissariat d’Ermont.