Var : Une figure du grand banditisme en cavale tuée par balles


Illustration. (Shutterstock)

Le corps de Thierry Fornasari, 44 ans, a été retrouvé à la fin février dans le Var mais la victime n’a été identifiée que plus tard. L’homme a été tué de plusieurs balles.


Connu comme étant une figure du grand banditisme azuréen, il était en cavale depuis 2017. Thierry Fornasari a été abattu dans le Var, à Tanneron. Son corps a été retrouvé à la fin février et formellement identifié par la suite.

Au vu du profil de la victime, l’enquête a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille.

Initié au braquage à 17 ans

Extradé d’Espagne en 2014, Thierry Fornasari avait été condamné à 15 ans d’emprisonnement pour trafic de stupéfiants par le tribunal correctionnel de Grasse. L’homme n’avait alors pas regagné sa cellule fin 2017.

Thierry Fornasari avait un lourd passé judiciaire. Il avait été initié au braquages à 17 ans par son père Robert et a fait partie d’un gang qui a braqué au total 19 banques. Sa première condamnation remonte à février 1999 pour un trafic de stupéfiants de l’Espagne vers la France.

Une première cavale en Espagne en 2007

Cette figure du grand banditisme s’était par la suite installée à Marbella en Espagne. Thierry Fornasari avait écopé de cette peine de 15 ans de prison, en son absence, en 2014, pour avoir organisé avec un complice l’importation en France de 7 tonnes de résine de cannabis, entre juillet 2002 et novembre 2003.

Sa première cavale avait pris fin en juillet 2007 lorsqu’il avait été arrêté par la police espagnole sur la Costa del Sol, suite à une autre affaire de trafic de stupéfiants dans lequel un enlèvement avait été commis.

Après avoir purge une peine de 7 ans de prison, il avait été extradé vers la France.