Vénissieux : L’automobiliste refuse le contrôle puis percute et traîne un policier qui ouvre le feu


Illustration. (Adobe Stock)

Accusé d’avoir refusé de se soumettre à un contrôle, d’avoir percuté et trainé un policier puis d’avoir brûlé sa voiture, un homme a été identifié et interpellé. Il va être déféré au parquet ce mercredi.

Un automobiliste a refusé de se soumettre à un contrôle de police mené par des CRS à Vénissieux ce lundi vers 17 heures. Le conducteur qui était seul à bord de son véhicule a alors accéléré, percutant volontairement l’un des policiers, qui n’a pas pu éviter le véhicule explique Le Progrès.

Le fonctionnaire a été accroché par la portière avant gauche et trainé au sol. Face au danger, il a alors fait feu avec son arme à une reprise dans l’habitacle. Le chauffard a continué à accélérer et le policier a chuté.

Deux jours d’ITT

Ce dernier a été amené à l’hôpital Édouard-Herriot à Lyon. Présentant des contusions et des dermabrasions, la victime s’est vu attribuer 2 jours d’ITT (Incapacité totale de travail). Les enquêteurs ont rapidement mis un nom et un visage sur l’auteur présumé de ces faits. Ils ont en effet retrouvé le véhicule du fuyard qui avait été incendié dans la rue du professeur Tavernier, dans le VIIIe arrondissement de Lyon.

Les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale ont ensuite retrouvé les plaques d’immatriculation du véhicule qui avaient été jetées dans une poubelle, non loin du lieu où le véhicule a été découvert.


Les empreintes du fuyard ont été relevées sur ces dernières. Un témoignage a également permis aux policiers de mettre en cause le suspect, qui a été interpellé à 06h35 ce mardi.

Il conduisait sans permis de conduire

Lors de sa garde à vue, l’homme qui a avoué qu’il conduisait sans permis de conduire, a reconnu qu’il était l’auteur du refus d’obtempérer, d’un accident corporel avec délit de fuite, ainsi que de l’arrachage des plaques d’immatriculation qu’il a tenté de dissimuler. Toutefois, le suspect a nié avoir foncé sur le policier et incendié sa voiture.

Déféré et accusé de nombreux délits

Une information judiciaire devrait être ouverte et le mis en cause doit être déféré ce mercredi.

Ce dernier est accusé de violences volontaires avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique, refus d’obtempérer, défaut de maîtrise, violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence, accident matériel de la circulation avec délit de fuite, défaut de permis de conduire et destructions et dégradations volontaires de biens par incendie.