Violences à Dijon : plusieurs interpellations dans la communauté tchétchène lors d’une opération de police


Illustration. (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Plusieurs interpellations ont eu lieu dans la communauté tchétchène ce jeudi. Elles font suite aux violences qui ont secoué Dijon (Côte-d’Or) durant plusieurs jours.

Un coup de filet a été opéré, ce jeudi matin, par les policiers en charge de l’enquête sur les violences qui ont secoué Dijon durant plusieurs jours. Les opérations ont été menées par le RAID et la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police judiciaire, rapporte Europe 1.

Elles ont permis l’interpellation d’au moins cinq personnes à Dole, Dijon, Troyes, Besançon et Saint-Étienne, précise Le Parisien. Les cinq hommes, déjà connus des services de police, ont été placés en garde à vue à Dijon. Ces suspects ont été identifiés grâce à l’exploitation technique des appels lancés sur les réseaux sociaux, mais aussi grâce à l’analyse des vidéos de l’expédition punitive diffusées sur internet.

Au vu de l’ampleur du dossier et du nombre de suspects à identifier, les investigations ont été confiées conjointement à la Sûreté départementale ainsi qu’à la police judiciaire de Dijon.

Un suspect condamné

L’enquête porte sur les faits de « tentative de meurtre en bande organisée, violences volontaires, dégradations aggravées et incitation à la violence ». Par ailleurs, trois des quatre individus interpellés lundi lors des violences urbaines survenues dans le quartier sensible des Grésilles, à Dijon, ont été remis en liberté.


Le seul mis en cause condamné, un homme de 32 ans sans antécédents judiciaires, a écopé de 90 jours-amendes à 5 euros et d’une interdiction de détenir ou de porter une arme pendant cinq ans. La matraque télescopique dont il était porteur a été confisquée.

Depuis plusieurs jours, les enquêteurs tentent d’identifier les meneurs de ces violences menés en représailles de l’agression de l’un des membres de la communauté tchétchène. Un adolescent avait été agressé le 10 juin dernier à Dijon.