Violences urbaines à Strasbourg : pompiers et policiers visés par des jets de cocktails Molotov, 19 interpellations


Illustration Actu17 ©

Des violences urbaines ont éclaté dans le quartier du Neuhof à Strasbourg (Bas-Rhin) dans la nuit de mardi à mercredi. 19 individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

La nuit a été chargée pour les forces de l’ordre à Strasbourg. Les sapeurs-pompiers ont été appelés vers 23 heures pour des feux de conteneurs poubelles dans le quartier du Neuhof.

Une fois sur place, les soldats du feu ont été pris pour cible par de nombreux individus qui les ont caillassés et qui leur ont jeté un cocktail Molotov selon une source policière.

Les policiers sont rapidement arrivés sur les lieux dans le but d’interpeller les auteurs de cette violente agression. Des CRS qui se trouvent dans ce secteur depuis plusieurs jours pour effectuer des missions de sécurisation, ont prêté main forte à leurs collègues de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) pour cette intervention.

Les policiers ont également essuyé un jet de cocktails Molotov, en plus des nombreux projectiles. Plusieurs engins incendiaires du même type ont été découverts et saisis.


Plusieurs interpellés sont mineurs

Au total, 19 individus, majeurs et mineurs, ont été interpellés et placés en garde à vue pour des faits de violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique, avec armes par destination. Certains des suspects sont déjà connus des services de police. Le calme est revenu vers 1 heure du matin.

L’enquête a été confiée à la sûreté départementale et les policiers vont pouvoir s’appuyer sur les images de vidéosurveillance pour déterminer les responsabilités de chacun des suspects.

Aucun policier, ni aucun pompier, n’a été blessé au cours de ces violences. L’un des véhicules des pompiers a toutefois été endommagé.