Yvelines : Entraîneur de football, un homme de 46 ans accusé d’avoir violé plusieurs adolescents


Illustration. (pixabay)

Un entraîneur de football de Magnanville (Yvelines) a été mis en examen et placé en détention provisoire ce vendredi soir. Il est soupçonné d’avoir violé et tenté de violer plusieurs mineurs.

Un père de famille de 46 ans, connu et apprécié des parents et leurs enfants, dort désormais en prison. Les accusations à son encontre sont graves. Alain est poursuivi pour viols, tentatives de viol, agressions sexuelles et corruption de mineurs sur plusieurs jeunes du club de football de Magnanville dont il était l’entraîneur rapporte Le Parisien.

L’homme a été interpellé chez lui à Mantes-la-Ville ce jeudi. Les enquêteurs de la sûreté départementale ont identifié au moins cinq victimes de cet homme qui entraînait l’équipe des U16, des footballeurs âgés de 14 à 16 ans. Mais les policiers pensent qu’il pourrait y en avoir davantage dans ce club de 450 licenciés.

La plainte d’une victime au sein de son entreprise au départ de l’enquête

Les cinq jeunes identifiés auraient été victimes du suspect en 2016 ou en 2017 selon une source proche de l’enquête citée par le quotidien. Des faits qui se seraient produits au domicile du mis en cause.

Par ailleurs, le quadragénaire aurait fait une autre victime au sein de l’entreprise « Selmer » dans laquelle il travaille comme technicien et maître d’apprentissage. Cette dernière pratique également le football à Magnanville. Plusieurs salariés l’ont encouragée à déposer plainte. C’est à partir de ce moment là que les autres jeunes se sont confiés à leur tour.


Face à ces révélations et à la mise en examen de leur employé, l’entreprise spécialisée dans la fabrication de saxophone a ouvert une cellule psychologique. Les jeunes « venaient parfois chez lui pour profiter de son banc de musculation installé dans son garage. Certains dormaient même sur place », raconte l’un des proches du suspect. L’enquête se poursuit.