Yvelines : Un garçon de 7 ans sauve la vie de sa grand-mère et reçoit une médaille de la police


William, 7 ans, a sauvé la vie de sa grand-mère. Il y a quelques jours, il a été invité à découvrir les coulisses du commissariat de Mantes-la-Jolie. (photo DDSP 78)

Sans le sang-froid de William, sa grand-mère aurait pu succomber à un infarctus. Grâce à lui, elle a pu s’en remettre sans séquelle.


Un garçon de 7 ans vient de recevoir la médaille de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Yvelines. « Il s’agissait de notre part de souligner l’incroyable courage et sang-froid dont William a fait preuve à son âge », témoigne un policier.

Mardi 28 janvier dernier, en fin de journée, William se trouve chez sa grand-mère pour y passer la nuit. Comme chaque semaine, c’est elle qui le garde à son domicile de Mantes-la-Ville où elle vit seule, car le mercredi il n’a pas classe.

Victime d’un infarctus, elle réveille le garçonnet en pleine nuit

Cette nuit-là, Simone, la grand-mère de William âgée de 68 ans, se réveille vers 2 heures du matin. Elle ressent une vive douleur à la poitrine et réveille à son tour son petit-fils, en lui demandant d’appeler les pompiers.

William comprend immédiatement que l’affaire est sérieuse. Souffrante, Simone garde une main crispée sur son cœur. Immédiatement, l’enfant appelle les pompiers et l’opérateur comprend l’urgence de la situation à mesure que les symptômes de la victime lui sont décrits.


La grand-mère perd connaissance

Toujours en lien téléphonique avec les secours, le jeune garçon assiste impuissant à l’agonie de sa grand-mère, qui perd finalement connaissance. « Il leur a dit qu’elle dormait mais elle était évidemment en train de partir », a confié sa mère au journal Le Parisien.

Grâce aux informations communiquées par William, les pompiers finissent par arriver devant la porte de l’appartement. Mais là, problème : alors que les minutes s’égrènent, ils sont bloqués par la porte blindée du domicile, et l’enfant ne sait pas la déverrouiller.

Les pompiers passent par la fenêtre

Il le savent, dans pareil cas chaque minute compte. Les pompiers passent alors par la fenêtre de la cuisine que l’enfant vient d’ouvrir. En arrêt cardio-respiratoire, sa grand-mère est en train de mourir. Les policiers, arrivent sur place également et éloignent William de la pièce, alors que les pompiers débutent un massage cardiaque.

Les fonctionnaires fouillent les documents disposés sur place et trouvent les coordonnées de proches pour les aviser de ce qui se trame. Une fois l’état de santé de la victime stabilisé, elle est hospitalisée sur Paris.

Simone a survécu à cet épisode et n’a subi aucune séquelle. Quelques jours plus tard, elle a toutefois été victime d’une embolie pulmonaire qui a failli lui coûter de nouveau la vie. Cette fois, elle doit son salut à son médecin.

Les félicitations de ses camarades et de la police

Dès le lendemain de cet événement où William s’est illustré, il a livré son témoignage à ses camarades. « Tout le monde était fier de moi et c’est vrai que du coup, moi aussi. J’en ai parlé en classe et la maîtresse a dit que j’avais bien réagi », a-t-il confié au quotidien francilien.

Très fiers de lui, les policiers des Yvelines ont tenu à souligner le courage et le sang-froid de l’enfant. Il y a quelques jours, William a pu visiter le commissariat de Mantes-la-Jolie. À cette occasion, la médaille de la DDSP lui a été remise par les autorités. Une journée unique que ni lui, ni sa maman, n’oublieront de si tôt.