14-Juillet à Paris : Éric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues placés en garde à vue


(captures écran Facebook)

Plusieurs figures des Gilets jaunes ont été interpellées aux abords des Champs-Élysées et placées en garde à vue. Des appels aux rassemblements à l’occasion du défilé du 14-juillet avaient été lancés sur les réseaux sociaux.

C’est d’abord Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle qui ont été interpellés, au début du défilé sur les Champs-Élysées. Ces derniers ont expliqué avoir été arrêtés pour participation à une manifestation interdite.

Peu après, Éric Drouet a été interpellé par la police alors qu’il se trouvait à une barrière le long de la plus belle avenue du monde. Plusieurs dizaines de Gilets jaunes se trouvaient sur les Champs-Élysées au même moment, certains ont exhibé des ballons gonflables jaunes après avoir franchi les contrôles de sécurité.

Des tensions à proximité

L’interpellation d’Éric Drouet a provoqué des tensions, les policiers étant contraints d’utiliser la force pour l’arrêter. Des incidents ont également éclaté à proximité, notamment dans des rues adjacentes où les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.