1,7 million d’euros détournés à la CAF de Valenciennes : 4 personnes interpellées en Roumanie


Illustration. (Shutterstock)

Deux hommes et deux femmes sont soupçonnés d’être à l’origine d’une vaste escroquerie aux prestations sociales et familiales.


Quatre personnes ont été interpellées à Murgeni en Roumanie à la mi-avril dans le cadre d’une coopération judiciaire internationale. La justice les soupçonne d’être à la tête d’une vaste escroquerie à la caisse d’allocations familiales (CAF).

1,7 million d’euros détournés

Deux couples composés de deux hommes et deux femmes, âgés de 32 à 40 ans, sont les donneurs d’ordres d’un clan d’escrocs. En 2017, ils auraient monté au moins 1 200 dossiers d’indemnisation auprès de la CAF et le régime social des indépendants du Nord et ainsi détourné 1,7 million d’euros.

Faux documents

Les aigrefins ont fait dans la simplicité pour obtenir des sommes indues. Des jeunes femmes se déclaraient auto-entrepreneuses dans le secteur de la récupération de la ferraille puis se déclaraient enceintes. Elles percevaient ainsi des aides de la CAF.

Aux prémices de l’escroquerie, les jeunes femmes utilisaient leurs vrais documents d’identité. Mais rapidement, des faux de toutes sortes ont été produits.

Le même procédé en Allemagne

Selon Le Parisien, qui révèle l’information, les aigrefins auraient appliqué la même méthode en Allemagne. Les quatre suspects ont été écroués en Roumanie, dans l’attente de leur transfert devant la justice française. Neuf biens immobiliers acquis en Roumanie avec des fonds provenant de l’escroquerie ont été saisis.