8 mois de prison requis contre une femme pour des vols de nains de jardin en Belgique


Illustration. (Pixabay)

La voleuse a confié qu’elle ciblait particulièrement les nains de jardin avec la fonction éclairage. Elle pouvait ainsi bénéficier d’un peu de lumière depuis que son électricité avait été coupée.

Le parquet de Liège en Belgique a requis 8 mois de prison contre une femme de 49 ans poursuivie pour plusieurs vols. La prévenue compte déjà plusieurs antécédents judiciaires.

De nombreux vols ont été signalés dans plusieurs jardins d’un même secteur, sur une courte période. L’enquête a rapidement permis de confondre la quadragénaire.

Vols en série de nains de jardin

Les victimes se plaignaient de vols de mobilier, de pots de fleurs et… de nains de jardin. Des objets retrouvés par les policiers lors de la perquisition du domicile de la prévenue.

Pour sa défense, elle a expliqué qu’elle comptait revendre les objets pour subvenir à ses besoins, relate la RTBF. Elle a aussi confié qu’elle utilisait les nains de jardin lumineux pour s’éclairer. En effet, après la coupure d’électricité décidée par son fournisseur, elle avait essayé de se raccorder sauvagement sur le réseau public, en vain.


Pour cette opération frauduleuse, elle avait demandé de l’aide à un homme qu’elle hébergeait. Celui-ci avait écopé de 25 ans de prison en 2002 pour l’assassinat par étranglement d’une prostituée. Une affaire qui avait semé la peur dans le quartier, d’après le parquet.

Le jugement de la quadragénaire sera rendu le 11 décembre prochain.